Aller au contenu principal
A+
A-

73 kg par personne !
C'est la quantité moyenne de déchets biodégradables qui sont encore jetés dans la poubelle grise. Chaque année, ce sont plus de 25 000 tonnes qui seront incinérées avec les ordures ménagères. Un non-sens, environnemental et économique, pour des déchets essentiellement composés d'eau qui peuvent s'avérer très utiles pour les sols et les plantes, grâce au compostage.

Avec ses adhérents, le Syvedac propose plusieurs solutions pour permettre au plus grand nombre de composter ses déchets.

Composter, un geste à la portée de tous !

Le compostage : une technique naturelle !

Le compostage est la technique utilisée par la nature pour recycler ses déchets. C'est ce qui se passe par exemple pour les feuilles mortes qui recouvrent les sols de nos forêts à l'automne : ils se transforment en humus.

Grâce à l'action successive d'organismes vivants tels que les champignons, les bactéries, les vers et les cloportes, les déchets biodégradables sont transformés tout simplement en compost au bout de 8 à 12 mois.

Quels sont les déchets à composter ?

    -  les déchets "humides" (plutôt azotés) : l’eau qu’ils contiennent est très utile au processus. Ils apportent l'énergie nécessaire aux organismes vivants pour décomposer les déchets bruns.
         - en provenance du jardin : tontes de gazon (avec parcimonie !) et feuilles vertes
         - en provenance de la cuisine : fanes et épluchures de fruits et légumes, coquilles d’œufs, pain dur... 

    -  les déchets "secs ou bruns" (carbonés) :
         - en provenance du jardin : feuilles mortes et petits branchages 
         - en provenance de la cuisine : marc et filtres de café, essuie-tout, boite d’œufs...

Pour réussir son compost, il est nécessaire d'équilibrer les apports de ces 2 types de déchets.

Le Syvedac s'engage en faveur du compostage !

    -  56 sites de compostage collectif installés depuis 2011 et suivis par 63 référents compostage (713 foyers y valorisent leurs biodéchets) ;
    -  26 sites de restauration collective sont équipés depuis 2012 ;
    -  des animations scolaires, périscolaires et grand public ;
    -  5 composteurs pédagogiques installés ;
    - et près de 20 000 foyers équipés d'un composteur individuel.

 

Zoom sur une expérimentation en cours sur Caen la mer

  1. Collecte en porte-à-porte. Depuis février 2019, la SCOP Toutenvélo collecte les biodéchets auprès de 15 immeubles et 10 restaurateurs. Plus de 19 tonnes ont été valorisées en 2 ans ;
  2. Collecte de points d'apport volontaire. Depuis décembre 2020, 2 abris d'apport volontaire de biodéchets sont collectés par Toutenvélo. Entre le 15 décembre et le 2 avril, les 80 foyers bénéficiaires ont trié près d'1 tonne !
  3. Compostage de quartier. Trois sites sont en place depuis février 2019 : quartier Vaucelles et place Maurice Fouques à Caen et quartier des Belles Portes à Hérouville-Saint-Clair. 90 foyers y compostent leurs déchets.

Collectif ou individuel : à chacun son compost !

Le compostage collectif

De nombreux sites de compostage partagé sont présents sur le territoire du Syvedac. La plupart se situent en pied d’immeuble, pour les résidences ayant des espaces verts et sont accessibles à leurs habitants uniquement. Une expérimentation est également en cours avec plusieurs sites de compostage de quartier : quartier de Vaucelle à Caen, Place Maurice Fouque à Caen, et les Belles Portes à Hérouville-Saint-Clair. Le compostage partagé permet de créer une dynamique au sein de la résidence ou du quartier et peut être le point de départ de projets comme les jardins partagés.

Le Syvedac propose son accompagnement pendant un an à tous les utilisateurs des nouveaux sites de compostage partagé. Pour plus d’informations, et pour connaître les démarches pour installer un composteur collectif près de chez vous, contactez Alexandre ou Clotilde, maîtres composteurs du Syvedac.

Consultez le Guide pratique du compostage collectif

Visualisez l'emplacement des sites en pied d’immeuble, de quartier ou de restauration collective déjà existants

 

Le compostage individuel 

Vous avez un jardin et souhaitez réduire et valoriser vos déchets ? Demandez un composteur à l'intercommunalité dont dépend votre commune (pour l'identifier, cliquez sur la carte ici). Avec quelques outils de jardin et en suivant les 3 règles d'or, vous obtiendrez votre 1er compost dans quelques mois.

Pour fabriquer votre composteur, consultez le guide du compostage et de l’éco-jardinage.

Le lombricompostage, c’est quoi ?

Le lombricompostage a la particularité d’être hors sol et permet donc de faire son compost en appartement ou dans une maison sans jardin. Il fonctionne grâce à l'ajout de vers au démarrage. Il est aussi plus rapide que le compostage en jardin : comptez 4 mois en moyenne ! Une fois qu’ils ont digéré les biodéchets, les vers rejettent une matière dépourvue d’odeur : le lombricompost, et un liquide, le lombrithé, engrais très concentré à diluer avant utilisation.

Pour en savoir plus, téléchargez le guide du lombricompostage.