Aller au contenu principal
A+
A-

Le budget du Syvedac

Dans un contexte économique et réglementaire difficile, le Syvedac gère avec rigueur et responsabilité les coûts du traitement quotidien des déchets tout en investissant pour anticiper au mieux l’avenir. Le budget du Syvedac sert à financer les postes de dépenses suivant : transport, incinération, tri, compostage et élimination des déchets ménagers et assimilés collectés par les collectivités adhérentes, sans oublier la communication, la sensibilisation et l'accompagnement de projets.

Les coûts imputables à chaque collectivité adhérente sont calculés en fonction de ses tonnages confiés au Syvedac pour traitement et valorisation. Ces contributions constituent la plus grande partie des recettes du Syndicat, complétées par des soutiens versés par les éco-organismes.

Dépenses

En 2020, le budget des dépenses de fonctionnement du Syvedac s’élève à 15,23 millions d’euros (chiffre arrondi), soit une augmentation de 1,2% par rapport à 2019.

Dépenses de fonctionnement du Syvedac en 2020

Pour 2020, les dépenses d’investissement s’élèvent à 3,63M€ dont 2,45 M€ de remboursement de capital.

Recettes

En 2020, le total des recettes de fonctionnement du Syvedac s’élève à 15,23 millions d’euros, répartis comme suit :

 

recettes de fonctionnement du Syvedac en 2020

 

Contribution des adhérents

Les contributions des groupements adhérents pour les années 2020 et 2021 sont :

  2020 2021
Ordures ménagères 82 € HT / tonne (TGAP comprise de 3 € / tonne)

87 € HT / tonne (TGAP comprise de 8 € / tonne) pour Caen la mer, Cœur de Nacre, Normandie Cabourg Pays d’Auge, SMICTOM de la Bruyère, Vallées de l’Orne et de l’Odon

90 € HT / tonne (TGAP comprise de 8 € / tonne) pour Lisieux Normandie

Transfert / transport des ordures ménagères - 0,40 € HT / tonne / kilomètre
Déchets verts 31 € HT / tonne 31,50 € HT / tonne
Encombrants 88 € HT / tonne (TGAP comprise de 18 €/tonne) 138 € HT / tonne (du 1er avril au 31 décembre-TGAP comprise de 30 €/tonne)

 

Pour le tri sélectif, le Syvedac n’appelle pas de contribution. Depuis de nombreuses années, il reverse aux groupements en année N, le solde du tri de l’année N-1, solde du tri correspondant à la différence entre les dépenses (prestations de transport et tri des emballages, frais de personnel, frais de communication,…) et les recettes (soutiens CITEO, produits de vente des matériaux issus du tri des emballages,…).